saveur

saveur [ savɶr ] n. f.
savor XIIe; lat. sapor, saporis
1Qualité perçue par le sens du goût. goût, sapidité; flaveur. Aliment qui a une saveur, de la saveur ( sapide) . Sans saveur. fade, insipide. Incolore, inodore et sans saveur. Saveur agréable ( savoureux, succulent) , désagréable. Saveur douce, forte; saveur âcre, piquante. Les quatre saveurs fondamentales du goût : acide, amer, salé, sucré. « Le nombre des saveurs est infini, car tout corps soluble a une saveur spéciale qui ne ressemble entièrement à aucune autre » (Brillat-Savarin ).
2Fig. Qualité de ce qui est agréable, plaisant. « La saveur de la nouveauté » (Stendhal). piment, sel. « Cette tournure naïvement originale qui donne une sorte de saveur aux gestes et aux idées ordinaires » (Balzac).
⊗ CONTR. Fadeur.

saveur nom féminin (latin sapor, -oris) Propriété qu'ont certains corps de produire une sensation sur l'organe du goût : L'eau est inodore et sans saveur. Qualité d'un mets, d'une boisson qui produisent une sensation agréable et durable : Relever la saveur d'un plat. Ce qui constitue l'agrément, le charme de quelque chose : La saveur d'un dessin.saveur (citations) nom féminin (latin sapor, -oris) Émile Michel Cioran Răşinari, près de Sibiu, 1911-Paris 1995 On ne découvre une saveur aux jours que lorsqu'on se dérobe à l'obligation d'avoir un destin. Syllogismes de l'amertume Gallimard Jean Giono Manosque 1895-Manosque 1970 Il n'y a pas un millimètre du monde qui ne soit savoureux. Les Vraies Richesses Grasset Bible Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi va-t-on le saler ? Évangile selon saint Matthieu, V, 13 saveur (synonymes) nom féminin (latin sapor, -oris) Propriété qu'ont certains corps de produire une sensation sur l'organe...
Synonymes :
- goût
- sapidité
Qualité d'un mets, d'une boisson qui produisent une sensation agréable...
Synonymes :
Contraires :
Ce qui constitue l'agrément, le charme de quelque chose
Synonymes :
- sel

saveur
n. f.
d1./d Impression que produit un corps sur l'organe du goût. Saveur salée.
d2./d Fig. Qualité de ce qui est agréable, plaisant à l'esprit. Ironie pleine de saveur.

⇒SAVEUR, subst. fém.
A. — Qualité qui est perçue par l'organe du goût. Synon. goût. Saveur agréable, désagréable, exquise, fade, forte, très marquée; saveur acide, âcre, aigre, amère, salée, sucrée; saveur piquante du Champagne; un mets sans saveur. Cela était épais, sirupeux, poissant (...) et cela avait la saveur de la gentiane. C'était d'un amer déconcertant (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 312):
1. Telle saveur, tel parfum m'ont plu quand j'étais enfant, et me répugnent aujourd'hui. Pourtant je donne encore le même nom à la sensation éprouvée, et je parle comme si, le parfum et la saveur étant demeurés identiques, mes goûts seuls avaient changé.
BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p. 106.
P. anal. Odeur, parfum. Odeur du premier feu dans les chambres humides, Aromes épandus dans les vieilles maisons Et pâmés au velours des tentures rigides; Apaisante saveur qui s'échappe du four (NOAILLES, Cœur innombr., 1901, p. 70). La nuit était douce, le printemps, aux bourgeons éclatés, donnait à l'air une saveur de gomme (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 33).
B. — Au fig.
1. Qualité de ce qui est susceptible de produire sur quelqu'un une sensation délicate, le plus souvent agréable.
a) [À propos d'une chose concr.] Saveur d'un baiser. Cette toile, dérivé des Manet, a une certaine saveur amère et rêche qui nous console des écœurantes sucreries auxquelles nous venons de goûter (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 67). Pour goûter la saveur de tes lèvres vermeilles Un papillon d'azur vers toi descend des cieux (LECONTE DE LISLE, Poèmes trag., 1886, p. 42).
b) [À propos d'une chose abstr.] Saveur d'un moment, d'une heure, d'une minute; saveur d'un plaisir; saveur amère ou douce des passions; saveur de la nouveauté. Qu'est-ce que cette journée avait apporté? À peine une contrariété, pas même une querelle. Et pourtant cette journée avait une saveur faible, étrange, persistante, un goût inconnu qui ne s'en irait plus (FRANCE, Lys rouge, 1894, p. 69). L'expérience me permet de prévoir que c'est vers la troisième entrevue que nous nous rendrons compte nettement que nous n'avons plus rien à nous dire. Et ensuite, la nécessité d'espacer de plus en plus les rencontres si je veux qu'elles gardent leur saveur (MONTHERL., Pte Inf. Castille, 1929, p. 615).
2. [Souvent dans des tournures nég.] Qualité de ce qui est susceptible de séduire l'esprit, de stimuler l'attention, l'intérêt. Synon. piquant. Situation qui ne manque pas de saveur; donner de la saveur à qqc.; saveur d'un bon mot, d'une plaisanterie. Un sourire suffisant parut sur son visage; son accent prit une intonation sarcastique, qui n'était pas sans saveur et sentait le terroir normand (MARTIN DU G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 732):
2. Mais il me semblait probable que le traducteur de L'Intransigeant avait dû prendre des libertés avec le texte. je me procurai donc le Secolo du 10 février, où se trouve la longue lettre de Cavallotti sur le procès Zola, et, dès les premières lignes, je pus apprécier toute la saveur du fameux proverbe italien: « Traduction, trahison ».
CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 247.
REM. Saporifique, adj., rare. Qui produit la saveur. Les particules saporifiques d'une substance (Ac. 1835, 1878).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1160 « assaisonnement, condiment » empl. par image (Eneas, éd. J. J. Salverda de Grave, 8224: Amors, redone mei del miel, Si rasöage ma dolor Par alcune buene savor!); b) 1174-77 au propre (Renart, éd. M. Roques, 6502: Si la [geline] vos apareilleroi; Dites quel savor je feroi); ca 1190 savor de cuisine (ibid., 8818); 2. « qualité perçue par le sens du goût » a) ca 1160 (Eneas, 8881: [Lavine] Baisa son deit, puis li tendi [...] Mais [Eneas] nel senti, ne il ne sot, De quel savor ert li baisiers); b) XIIIe s. (Renart, éd. E. Martin, X, 1500, add. mss B, H, t. 3, p. 362: Si ai la bouche amere toute Que riens nee ne m'a savor); 3. fig. a) 1240-80 en parlant d'une pers. (BAUDOUIN DE CONDÉ, Dits et contes, 195, 245 ds T.-L., s.v. savorer: Il n'a en lui saveur ne seve De preu); b) 1588 en parlant d'une chose (MONTAIGNE, Essais, III, 13, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 1082: la saveur et douceur qu'il trouvoit en l'indigence); c) 1718 spéc. en parlant d'une œuvre de l'esprit, de son caractère piquant (Ac.). Du lat. sapor, -oris « goût, saveur d'une chose; odeur, parfum; chose de bon goût », fig. homo sine sapore « homme insipide, sans personnalité ». Fréq. abs. littér.:896. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 086, b) 889; XXe s.: a) 1 378, b) 1 578.

saveur [savœʀ] n. f.
ÉTYM. V. 1130, savor, au sens 2., puis 1. (XIIe); saveur, mil. XIIIe; du lat. sapor, saporis.
1 Qualité perçue par le sens du goût. Goût (cit. 2 et 5). || Aliment, boisson qui a de la saveur. Sapide; sentir (qqch.). || Sans saveur. Fade, insipide, plat.Une saveur, qualité particulière perçue par le goût. || Percevoir une saveur. Goûter, savourer. || Saveur agréable ( Savoureux, succulent; parfumé), désagréable, infecte (→ Extravaser, cit.); douce, forte, très marquée (→ Assaisonnement, cit. 5). || Les quatre saveurs fondamentales du goût. Acide, amer, salé, sucré. || Saveur acerbe, âcre (cit. 1), aigre, aigrelette, aigrette, alcaline, cuisante, métallique, piquante (cit. 2), sure, vineuse. || La saveur de l'orange (cit. 2), des melons (→ Excrément, cit. 2), du lard (→ Giter, cit. 3)… || Saveur mêlée à une odeur. Parfum. || La saveur d'un cigare (→ Fumer, cit. 23).Par ext. || La saveur d'un baiser (→ Habitude, cit. 37). — ☑ Allus. bibl. Si le sel perd sa saveur…
1 Le nombre des saveurs est infini, car tout corps soluble a une saveur spéciale qui ne ressemble entièrement à aucune autre.
A. Brillat-Savarin, Physiologie du goût, t. I, p. 53.
2 Une suite de plats d'une saveur profonde, que coupait par intervalles égaux un vieux pommard, les menait jusqu'au dessert, où ils étaient fort longtemps à prendre le café (…)
Flaubert, Bouvard et Pécuchet, VII.
3 Et l'image de la vie, ah ! Nathanaël, est pour moi : un fruit plein de saveur sur des lèvres pleines de désir.
Gide, les Nourritures terrestres, VIII, p. 175.
4 Saveur (…) En fait, la perception des aliments pris dans la bouche intègre, outre les quatre composantes du goût, des composantes tactiles, kinesthésiques et olfactives parfois prédominantes, voire quasi exclusives (huile de foie de morue).
Henri Piéron, Voc. de la psychologie, art. Saveur.
2 Fig. Qualité de ce qui est agréable, plaisant, avec délicatesse. Agrément. || La peine (cit. 10) donne de la saveur au plaisir. Goût, piment, sel. || Les plaisirs n'ont leur saveur que dans la maturité (cit. 5). || La morale des fables est pleine de saveur (→ Moraliste, cit. 4). || La saveur de la nouveauté. Charme (→ Forme, cit. 66). || Une saveur d'imprévu. Fumet. — ☑ Ça ne manque pas de saveur : c'est assez piquant, plaisant. Savoureux.
5 Monsieur de Nueil avait dans l'esprit, dans sa personne et dans les manières, cette tournure naïvement originale qui donne une sorte de saveur aux gestes et aux idées ordinaires, permet de tout dire et fait tout passer.
Balzac, la Femme abandonnée, Pl., t. II, p. 217.
CONTR. Fadeur.
DÉR. Savourer. — V. Savoureux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • saveur — Saveur, Sapor. Chaque vin a sa saveur, Sua cuique vino saliua. Saveur medicinale, Sapor medicatus. Saveur doulce comme miel, Mulseus sapor. Avoir saveur de viande et nourrissement, Saporem cibarium habere. Il a la saveur et goust de la mer, Sapit …   Thresor de la langue françoyse

  • saveur — SAVEUR. s. f. Qualité qui est l objet du goust, qui se fait sentir par le goust. Bonne, agreable saveur. la saveur des viandes, du pain, du vin. la bonne eau n a point de saveur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Saveur — Infobox Magazine title = Saveur image size = 250px image caption = publisher = World Publications, Inc. Bonnier Corporation category = Food and wine magazines total circulation = circulation year = frequency = 9 issues per year language = English …   Wikipedia

  • SAVEUR — s. f. Qualité qui est l objet du goût, qui se fait sentir au goût. Bonne, agréable saveur. Saveur douce, amère, piquante, etc. La saveur des viandes. La saveur du pain, du vin. La bonne eau n a point de saveur. Un mets sans saveur. Prov., Cela n… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • saveur — (sa veur) s. f. Qualité qui est perçue par le sens du goût. •   Les sels fixes, les soufres, les huiles, dissous et atténués par quelque liquide, principalement par la salive, sont la cause matérielle des saveurs, BONNET Ess. psychol. 23.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SAVEUR — n. f. Qualité qui est l’objet du goût, impression produite sur l’organe du goût. Bonne, agréable, exquise saveur. Saveur douce, amère, piquante. La saveur du pain, du vin. Un mets sans saveur. Fig., Un récit, un style plein de saveur, Qui a de la …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Saveur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La saveur peut être : La saveur, composante du sens du goût (physiologie) La saveur, en physique des particules, caractéristique particulière de… …   Wikipédia en Français

  • saveur — nf., sapidité : GO <goût> nm. (Albanais.001, Saxel.002, BEA.) ; savò / eu nf. (001), saveur (Billième), savor (Thônes), sav(y)eû (Samoëns | 002). E. : Délaver, Herbe, Légume. Fra. Ça n a ni goût ni saveur // c est fade, (ep. d un mets) : n… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • saveur — n.f. Femme ; sœur (javanais). / Coup de saveur, coup d oeil ; coup de sabord …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • saveur — skonis statusas Aprobuotas sritis žemės ūkio ir maisto produktų sauga ir kokybė apibrėžtis 1) Pojūtis, suvokiamas tam tikroms tirpioms medžiagoms dirginant liežuvį ir burną; 2) skonio jutimas. atitikmenys: angl. taste pranc. goût, m; saveur, f… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.